muay boran

Origines et histoire de la boxe thaïlandaise

Vous avez peut-être déjà entendu parlé de quelqu’un autour de vous qui pratique le muay-thaï mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Le muay-thaï ou la boxe thaïlandaise (couramment appelée boxe thaï) est un art martial classé parmi les boxes pieds-poings.

C’est un sport de combat qui se différencie des autres disciplines par son style et ses origines ancestrales.

Découvrez les origines et histoire de la boxe thaïlandaise :

Origines du muay-thaï :

 

muay boran

Au XVIème siècle, le muay-thaï est un sport de combat créé au départ pour les militaires. D’où son apprentissage dans des camps d’entraînements militaires encore aujourd’hui…

La boxe thaïlandaise trouve son origine dans les pratiques martiales ancestrales, dans le muay boran (boxe traditionnelle) et le krabi krabong (avec arme).

Cette discipline est issue d’une culture locale et traditionnelle, anciennement sous l’empire khmer jusqu’à son déclin. D’où la similitude entre la boxe thaïlandaise et la boxe cambodgienne appelée boxe khmère ou kun khmer.

krabi krabong épées
épées krabi krabong
Néanmoins, la Thaïlande est devenue un pays extrêmement populaire et puissant en Asie, ses échanges commerciaux et son tourisme lui permettent de se développer plus rapidement que ses voisins. De nombreux étrangers (appelé « pharang ») sont venus sur le territoire notamment pour boxer.

C’est peut-être une des raisons qui a légèrement fait évoluer le *pointage au fil des années (bien que cela dépende du *Stadium). Ainsi, le muay thaï et le kun khmer comportent quelques légères différences aujourd’hui (notamment au niveau du corps à corps, du ceinturage, des enchaînements en poing, etc.)

D’ailleurs, les pays limitrophes ont chacun leur propre discipline. Ainsi il existe la boxe thaï et la boxe khmère mais également la boxe birmane, la boxe laotienne… Même si elles ont les mêmes origines et de nombreuses ressemblances, chacune se distingue dans sa pratique et ses règles.

* pointage : système de notation pour attribuer les points aux combattants durant un combat.
* stadium : le stade où est pratiqué le combat, cela peut être le Lumpinee, Chanel 7, le Radja, etc…

 

Un peu d’histoire :

 

La littérature thaïlandaise a permis de présenter le muay thaï de façon « standardisée » mais son histoire a été réécrite plusieurs fois. Les données historiques étant très anciennes, il est difficile de confirmer l’authenticité des légendes autour du muay thaï. Les khmers et les thaïlandais portent des revendications sur ses origines. De plus, les idéologies thaïlandaises, notamment nationalistes, ont probablement influencé quelque peu.

 L’histoire dit qu’en 1411 à la mort du roi Sen Muang Ma, ses deux fils voulurent s’emparer du pouvoir. Alors comme leurs armées n’arrivaient pas à se départager, ils ont décidé de régler leur conflit sur un duel opposant le meilleur boxeur de chaque camp.

Au XVIème siècle, le muay thaï faisait partie de l’entraînement militaire. C’était le passe-temps favori des populations et chaque village organisait régulièrement des combats. Le roi de l’époque, boxeur de première force, s’amusait à défier les champions locaux.

Selon une légende, le soldat et boxeur Naï Khanom Tom a été capturé par les birmans en 1767. Il a ensuite été opposé à dix champions birmans qu’il a mit KO. Suite à cela, il est devenu un héro national pour les thaïlandais qui lui rendent hommage chaque année à l’occasion de la « Nuit des boxeurs ».

En 1921, la boxe thaïlandaise fut interdite car jugée comme dangereuse voire mortelle. Puis elle réapparait dès 1930 avec de nouvelles règles et des techniques de poings : gant de boxe au lieu de bandage de crin, ring, nombre de reprise et durée des rounds, interdiction des coups de tête…

Depuis, la boxe thaïlandaise est devenu le sport national grâce à sa symbolique, son histoire et ses représentations. Être boxeur est un moyen de gagner sa vie comme un autre. C’est un choix de carrière, un métier et un mode de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + deux =